Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tall al-Qitar est situé en Syrie, le long de l'Euphrate. A l'occasion de la construction du barrage qui a créé le Lac Assad, il a été fouillé à partir de 1982 par une équipe archéologique australienne sous la direction de W. Culican et de T. L. Mac Clellan. Ce site est à limite nord de la nouvelle étendue d'eau, sur sa rive ouest. Plusieurs sceaux ont été exhumés, surtout d'apparence mitanienne et un document juridique médio-assyrien écrit en Louvite qui porte l'empreinte d'un sceau mentionnant «Tilapanu».

Ce toponyme a été rapproché à celui de « Til-Abnu » des rois néo-assyriens, qui rapportent avoir perçus des tributs de cette ville lorsqu'ils allaient batailler vers le Bit-Adini. Un millénaire auparavant, dans les archives de Mari, la ville de Till-Abnim est située par le texte I10 dans le pays de «Zalmaqum».

C'est pour cette raison que Nele Ziegler et Anne-Isabelle Langlois positionnent Til-Abnim au Tall al-Quitar.

D'autres textes des mêmes archives montrent une appartenance ou une proximité de cette région avec les cités suivantes : Irrite, Harran, Nihriya, Talhayum, Arduwan, Kabitta, Aparha, Hamsha, Hanzat, Hessum, Mammagira, Sharupanazim.

C'est pour cela qu'il est possible d'émettre l'idée que le «Zalmaqum» des archives de Mari correspond au pays de Samal des Assyriens. Le Zalmaqum du début du 2ème millénaire pourrait possiblement avoir été situé de part et d'autre du grand fleuve. Les cités connues sont plutôt vers l'est de l'Euphrate, mais Till Abnim apparaît ici vers l'Ouest, comme, je le pense : Aparha et Hessum.

 

 

 

 

 

 

Mes notes de vraisemblance :

Le Tall al-Qitar était la ville de Till-Abnim ou Til-Abnu : 3/5

Tag(s) : #Empire Néo-Assyrien, #Pays de Mari, #Site de Haute-Mésopotamie

Partager cet article

Repost 0