Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arpad est abondamment mentionnée dans les stèles dites de Sfiré. En effet, ces stèles constituent un accord entre un roi de KTK et un roi du pays d'Arpad, c'est à dire entre le pays de Musri (bien mentionné sur les stèles) et le pays des Araméens.

Des annales assyriennes et de celles d'Urartu, on sait qu'Arpad était la capitale d'un royaume araméen, au Xe siècle av. J.-C, appelé Bit Agusi. La ville a été conquise par Adad-Nirari III d’Assyrie, mais sans que celui-ci n'impose une intégration durable à l'Empire Assyrien. De ce fait, Arpad s'est alliée avec le roi d'Urartu Sarduri II. C'est Ashur-Nirari qui a définitivement vaincu Arpad, lorsque la région est effectivement devenue une province assyrienne.

 

La plupart des historiens positionnent Arpad au Tell Rifat. B. Hrozny, le premier traducteur du langage hittite, y effectua des fouilles en 1924 et 1925 : le site s'appelait alors Tell Erfad. Il y a notamment été trouvée une statuette de 8cm environ, représentant un homme hittite, datée entre le 14e et le 12e siècle avant J.-C, de nombreuses poteries et un sceau-cylindre néo-assyrien.

La dénomination du tell provient directement d'une déformation de l'ancien nom puisque au 11e siècle la ville s'appelait al-Arfad : un écrivain syrien, Ali ibn Dawoud, y était né.

 

Les nouvelles possibilités de recherches par satellite montrent bien que le Tell Rifat dispose d'anciennes fortifications 

Je pense que cette cité est mentionnée dans les archives de Mari, sous le nom Aparhâ.

X178 évoque un raid de La.rim-Namahâ d'Aparhâ sur la ville de Zihlalum.

 

 

 

 

 

 

Mes notes de vraisemblance :

Arpad était situé au Tell Rifaat : 4/5

Aparhâ est la désignation d'Arpad au 2ème millénaire avant notre ère : 3/5

Tag(s) : #Empire Néo-Assyrien, #Pays de Mari

Partager cet article

Repost 0