Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tell Chuera se situe en Syrie près de la frontière turque. Le site est d'une superficie de 80 ha. Il est fouillé depuis 1958 par des équipes d'archéologues allemands. L'occupation humaine y est importante durant les 4e et 3e millénaires avant notre ère et moindre lors du 2e millénaire. Pourtant 60 tablettes ont été trouvées dans cette dernière couche. Les traductions montrent une correspondance entre plusieurs hauts personnages qui mentionnent principalement les villes de Harbe, Sahlala et Assukanni. La plus abondante documentation est celle de Sitiu résident (temporaire?) de la ville de Harbe. Elle concerne la gestion des déplacements d'individus et de populations sur un axe de circulation important comprenant Sahlala et Assukanni. Ces archives ont été rapprochées de celles du tell Sheikh Hamad : des noms de personnes y sont communs, notamment celui d'Assur-iddin gouverneur de Dūr-Katlimmu, roi du Hanigalbat. Un des correspondants, Sin-Mudammeq, résidait le plus souvent à Assukani, l'ancienne capitale du Hanigalbat.

Vers le début du deuxième millénaire, les archives de Mari font apparaître plusieurs villes dénommées Harbu. Une dans le Yamutbal et une autre proche de Yabliya sous la dépendance d'Eshnunna. Jean-Marie Durand, dans « les documents épistolaires du palais de Mari » précise que ce toponyme signifiait « ruine ». Il est donc probable que les « Harbu » / « Harbe » du début du deuxième millénaire soient différentes de celle de la fin de ce même millénaire. Et aussi, il est probable que le Tell Chuera avait un autre nom auparavant.

Les textes traduits montrent que la plupart des actes administratifs des tablettes se déroulent à Harbé, ce qui confirme le nom d'alors du Tell Chuera. Les découvreurs allemands ont positionné Sahlala au Tell Sahlan (aucune fouille ne confirme ce rapprochement) et Assukanni au Tell Fakariya, notamment sur la base du texte TCH92.G.151 où il est possible de comprendre que les trajets Harbe/Sahlala et Harbe/Assukanni se réalisaient en une journée de chariot.

 

D'autres hypothèses sont possibles. En se basant notamment sur le fait que le roi d’Égypte y apparaît et que les autres lieux et peuples évoqués sont éloignés : Emar, Sidon, On, les Kassites, des habitants d'Elam, de l'Amurru, d'Assyrie et du Hatti ;

  • Sahlala peut être Zallul, certifié sur les bords de l'Euphrate dans les archives de Mari, ou un port de la Méditerranée ;

  • Assukanni peut être la capitale appelée par ailleurs Wassukanna (à l'époque du Kizzuwatna) et en même temps Wahsusana des marchands de Kanès que je situe l'île de Chypre.

Un analyse de l'origine de l'argile des tablettes permettrait de lever ces doutes.

 

   Légende

Mes notes de vraisemblance :

Le Tell Chuera s'appelait Harbu, Harbe ou Hurbe à la fin de l'âge du bronze : 3/5

Tag(s) : #Site de Haute-Mésopotamie, #Pays de Mitanni, #Empire Médio-assyrien, #Pays de Hanigalbat

Partager cet article

Repost 0