Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 1773, P. Hyacinthe Hintz, professeur de langue de l'université de Cagliari découvrit une stèle près de l'église de San Efisio, commune de Pula en Sardaigne, non loin des ruines de Nora. Il y a été reconnu une écriture archaïque phénicienne comparable à celles trouvées sur l'île de Chypre. Sa datation a été évaluée entre le 11e et le 8e siècle avant J.-C.Mais sa traduction fit couler beaucoup d'encre. En voici deux très éloignées l'une de l'autre :

  • « A Tarsis, Habis, le prince légitime fut chassé. Il fut rétabli. Par une guerre, le roi Tou de Nora le fit revenir, prince à la porte de l'eau. »

  • « Temple du cap de Nugar qui est en Sardaigne. Que soit conservé dans son intégralité sa stèle que Melekyaton a bâtie. Lequel temple le prince l'a bâti en l'honneur de Pumaï. »

Tarsis peut être Tartessos en Espagne ou Tarsus, non loin d'Adana, en Cilicie sur la côte sud de l'Anatolie. La porte de l'eau est interprété comme étant le détroit de Gibraltar. Pumaï est réputée être une divinité de Kition de Chypre.

Les diverses traductions font toutes allusion à un roi ou prince. Et il est probable que cette cité était sur une île dans l'antiquité.

Dans « Carthage », Khaled Melliti rapporte que Polybe dans le livre III de ses « Histoires » évoque d'emblée un domaine d'influence de la Phénicie et de Carthage qui englobait la Sardaigne, l'Afrique et la partie occidentale de la Sicile lors de l'accord dit de 509 avant JC, qui était le plus ancien traité connu des Greco-Romains.

Des fouilles systématiques ont été entreprises par G. Pesce dans les années 1950, mais sans documentation. Toutefois, de nombreux bâtiments ou temples ont été identifiés :

L'antériorité de Nora est sujette a beaucoup de doutes en ce sens que les découvertes archéologiques ne sont pas en phase avec la datation haute de la stèle.

Aussi, il est possible que cette cité soit mentionnée sur des textes assyriens du 7e siècle avant J.-C. Je pense que Nure, de l'inscription royale d'Asarhaddon d'Assyrie au sujet du pays de Ya Adnana, est cette ville de Sardaigne. Bususu y apparaît comme étant le roi de cette époque.

Dans les textes d'Alalakh, parmi une liste d'individus et de villes – dont Kulanti, probablement Iyalanti, et Alawari - se trouve un toponyme, Nariea qui me semble correspondre, et qui remonte la création probable de cette ville portuaire à la fin de l'âge du bronze.

 

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Nora, en Sardaigne, a ce nom depuis l'âge du bronze : 2,5/5

Tag(s) : #Site d'Europe, #Pays de Ya Adnana

Partager cet article

Repost 0