Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 1844, une stèle en basalte a été trouvée par l'archéologue allemand Ludwig Ross dans des ruines à l'ouest de l'ancien port de Kition, situé entre la ville moderne de Larnaka et son port actuel. Plus précisément, le site est appelé Bamboula. Sur la stèle, les archéologues ont reconnu une représentation du roi néo-assyrien Sargon II. Il y est écrit : « J'ai érigé cette stèle face au mont Baal-Harri, une montagne au-dessus du pays d'Adnana ».

Aussi, les historiens ont pu rapprocher le toponyme « Adnana » de celui évoqué dans les annales de Sargon II, qui mentionnent un conflit entre Tyr et son vassal de Ya Adnana. Tyr a fournit la logistique de transport maritime. Un roi de Dilmun, Uperi, a été chargé de mission auprès de 7 rois d'Adnana, un district de Ya qui était situé au milieu de la mer du couché du soleil, à une distance de 7 jours de navigation.

Traduite par Lipinski et rapportée dans «The Oxford Handbook of the Archeologie of the Levant», une inscription royale d'Asarhaddon d'Assyrie, vers le 7e siècle avant notre ère, liste 10 rois, avec leurs capitales, du pays de Ya Adnana (ou Iadnana) situé au milieu de la mer. Les historiens y ont reconnu des sites de Chypre. Le toponyme «Tunanab» existe par ailleurs, notamment dans des courriers d'Amarna, mais ne semble pas correspondre avec celui de Adnana.

Toutefois, les écrits néo-assyriens évoquent d'abord 7 rois, puis 10. Ce qui laisse un doute sur le nombre exacte de royautés dans Chypre. Ce doute se retrouve dans les 10 noms de cités évoquées sur la stèle d'Asarhaddon. Au moins 7 sont connus pour être situés dans l'île : Edial identifiée à Idalion, Kitrusi identifiée à Chytroi ou Kythrea, Pappa identifiée à Paphos, Sillu identifiée à Soloi, Kuri identifiée à Kourion, Tamesu identifiée à Tamassos et Lidir identifiée à Ledra.

Il se peut, et c'est une hypothèse que je formule ici, que trois des villes mentionnées ne soient pas situées dans Chypre, mais faisaient quant même partie du pays de Ya, qui semble être une orthographe du 1er millénaire d'Ahhiyawa.

Ainsi je pense que Sillua est la Soloi de Cilicie (Soli Pompeipolisqui, située à l'embouchure de la rivière Limiya, au sud de l'actuelle Turquie, devait probablement être une île dans l'antiquité et un port en liaison avec Chypre.

Qartihadashti, « la nouvelle cité » en Phénicien, est probablement Carthage. Et Nure est la ville de Nariea dans un texte de Alalakh. Il peut s'agit de l'actuelle Nora en Sardaigne.

 

Ainsi, ce pays de Ya adnana semble correspondre au domaine maritime des débuts des phéniciens.

 

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Chypre faisait partie du pays appelé Ya Adnana par les néo-assyriens : 3/5

Tag(s) : #Site de Chypre, #Pays de Ya Adnana, #Pays de Phénicie

Partager cet article

Repost 0