Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les plus anciens vestiges de la célèbre capitale grecque se trouvent autour de l'Acropole. Il est admis que la ville existait au deuxième millénaire avant notre ère.

Les déchiffreurs du Linéaire B ont lu « Atana Potinia », ce qui signifie « La Maîtresse d'Athana », sur une tablette de Knossos, sans autre mention de la ville antique. Il est vrai que dans l'Iliade, Homère évoque en même temps la ville d'Athènes et la déesse Athéna : « Et ceux qui habitaient Athéna, ville forte et bien bâtie du magnanime Érékhtheus que nourrit Athènè, fille de Zeus, après que la terre féconde l'eut enfanté, et qu'elle plaça dans le temple abondant où les fils des Athènaiens offrent chaque année, pour lui plaire, des hécatombes de taureaux et d'agneaux ».

Durant la période Mycénienne, alors que les archéologues n'ont trouvé que des traces de fortification du 2e millénaire, il est possible que la ville antique n'était connue que par son côté religieux : c'était la ville de la déesse Athéna.

 

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Athènes était la ville de la déesse Athéna dès l'époque mycénienne : 4/5

Tag(s) : #Site d'Europe, #Pays de Mycènes

Partager cet article

Repost 0