Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gortyne, en bordure de la plaine de la Messara, est surtout connue pour avoir été la capitale de la Crète et la Cyrénaîque à la conquête romaine de 67 avant J.-C.. A son apogée, au 2e siècle après J.-C., la ville était la plus peuplée de Crète.

Ruines de Gortyne

Ruines de Gortyne

Gortyne est devenue la plus importante cité de sa région au cours du dernier millénaire avant JC, prenant la place de Phaistos.

A la fin du 19e siècle, dans des conditions romanesques, y furent découverts différents fragments d'une grande inscription maintenant désignée « Code de lois de Gortyne », datée du Ve siècle avant notre ère. Il s'agit d'une des plus ancienne législation sur les mariages, divorces, successions et adoptions, s'inspirant des règles de vie sur l'île durant des époques beaucoup plus anciennes.

Mais les fouilles archéologiques ont montré que la ville a été habité sans interruption pendant 5000 ans, à partir de la fin du Néolithique, vers 4000 avant notre ère, traversant l'époque minoenne.

Dans l'Illiade et l'Odyssée, la ville est mentionnée entourée de fortes murailles.

Sa seule mention durant l'âge du bronze provient de la Mythologie : c'est sous un des platanes de Gortyne que Zeus, transformé en taureau, s'est uni à Europe après avoir traversé les flots jusqu'en Crète.

Aussi, il est probable que cette cité avait déjà ce nom à l'âge du bronze.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Gortyne avait déjà ce nom à l'âge du bronze : 3/5

Tag(s) : #Site d'Europe, #Pays des Keftiou

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :