Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le site de Al-Sawda est situé au Yémen, non loin de Saada. Il a fait l'objet de plusieurs campagnes archéologiques avec des français.

Il y a une vingtaine d'année d'un monticule de 4 m de haut émergeaient des piliers et des linteaux décorés. Nous savons maintenant qu'il s'agit des ruines d'un temple du dieu Athtar du 8e siècle avant notre ère, qui utilisait des blocs de ré-emploi de monuments de l'âge du bronze. Sur les piliers et dans la cour ont été trouvés des textes en écriture sudarabique faisant apparaître le nom de la ville : Nashshan, devenu un royaume indépendant qui a connu son apogée entre le 8e et le 6e siècle avant J-C.

Une autre inscription monumentale évoque le royaume de Saba : « Labuan Yada fils de Yada ab, a construit le temple Yafa'at sur l'ordre d'Athar Shariqan, Wadd, Aranyada, Athtar dbu-Garib et Athar Nashq. Avec la fraternité d'Almaqah et du roi sabéen Karibilu et du royaume de Saba. » (Extrait de « Yémen terre d'archéologie » de Guillaume Charloux et Jérémie Schiettecatte). Le même « Karibilu roi de Saba » est mentionné dans un texte de Sennacherib.

Un autre temple appelé Aranyada, à l'intérieur de l'ancienne ville, a livré d'autres écrits qui montrent, à la même époque, cinq cités-Etats dans la région du Jawf et un dieu suprême du royaume de Saba.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Le site de Al-Sawda, au Yémen, correspond à l'ancienne ville de Nashshan : 4/5

Tag(s) : #Site du Golf Persique, #Pays de Saba

Partager cet article

Repost 0