Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au pied du Gebel Barkal, près de Karima au Soudan, en 1862, une stèle de granite a été trouvée dans les ruines d'un temple. Elle relate les victoires d'un pharaon appelé Piankhy lors du 8e siècle avant notre ère :

Ce document maintenant traduit est d'importance pour ceux qui s'intéressent aux toponymes : Piankhy y décrit les différentes phases de ses conquêtes égyptiennes et mentionne de nombreuses villes.

Il évoque des monuments de sa capitale du pays de Kouch, Napata, construits par Séthi 1er et Ramsès II, qui font dire aux historiens que le Djebel Barkal fut probablement un lieu de culte dès 1500 av. J.-C. D'ailleurs entre 1915 et 1920 G. Reisner y a exhumé un temple d'Amon de Napata dédié par des pharaons de noms Thoutmosis et Amenhotep. Une stèle de Thoutmosis III y a même été dégagée et elle évoque surtout ses victoires contre les pays du Mitanni et de Naharina.

La cité de Napata, au pied du Gebel Barkal, était un centre religieux, administratif et politique autonome. Elle interagissait avec les grandes cultures contemporaines.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

L'ancienne ville de Napata est située à Karima au nord du Soudan : 5/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Kouch

Partager cet article

Repost 0