Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Kerma, au Soudan, au sud de la 3e cataracte du Nil, une mission archéologique suisse dirigée depuis 2002 par Matthieu Honegger poursuit ses recherches sur trois villes successives de vastes surfaces, datées entre 3000 av. J.-C. et 400 ap. J.-C.

De nombreux sites du Mésolithique et du Néolithique identifiés dans cette région montrent qu'elle était densément habitée dans l'antiquité. Le stockage de céréale et l'élevage de bétails y sont certifiés vers 3000 avant notre ère.

Entre 2500 et 1500 avant J.-C. les archéologues ont exhumé une capitale de royaume, associée à une nécropole. Aujourd'hui cet ancien pays est appelé le plus souvent royaume de Kerma par défaut, car le nom antique de ce dernier ne fait pas l’unanimité. Il est probable que le royaume et sa capitale avait le même nom. Certains chercheurs lui donnent toutefois le nom de Kouch ou Koush en se basant sur les hiéroglyphes égyptiens.

Je pense possible que ce royaume soit effectivement celui de Kouch, qui a été appelé Kish par les Mésopotamiens au 3e millénaire (voir ici « Kish au 3e millénaire : le site de Tell el-Oheimir ? Ou le pays de Kouch ? ».) durant le pré-dynastique et même durant l'Ancien Empire.

 

Malgré ses murs de protection, la ville de Kerma n'a pas résisté aux pharaons de la XVIIIe dynastie. Ces derniers ont bâti non loin, sur le site de Doukki Gel, une cité ayant toutes les caractéristiques d'une ville égyptienne, contrairement à Kerma qui était autochtone, appelée Pnoubs.

 

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

L'ancienne ville de Kerma, au Soudan, s'appelait Koush : 2,5/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Kouch

Partager cet article

Repost 0