Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans sa description de l’Égypte, Hérodote mentionne un Oracle, très connu de son temps, associé à la déesse « Léto », dans la ville de Bouto, qu'il situe dans la bouche du Nil appelée Sébennytique, proche de la mer. Il y décrit un temple en l'honneur de Léto à Bouto.

C'est un Anglais, Sir William Matthew Flinders Petrie, qui, en 1886, a positionné le premier cette cité au Tell el-Farain (« La colline des Pharaons »), au nord-nord-ouest du delta du Nil, au sud du lac Borollos.

Le site du Tell el-Fara'in a fait l'objet de différentes campagnes de fouilles qui sont toujours en cours. Une quantité importante de poteries montre des échanges avec la Palestine dès le début du 4e millénaire et une occupation d'environ 500 ans lors de la période pré-dynastique.

Un sanctuaire dédié à Ouadjet a été daté de la XIIe dynastie. Quelques autres vestiges, des statues et parties d'architecture datent du Nouvel Empire. Toutefois, les archéologues ont constaté d'importants vides d’occupation entre 2200 et 650 avant notre ère.

Les fouilles ont permis de confirmer l'identification de la ville, ainsi que l'équivalence entre les déesses « Léto » et « Ouadjit ». Le temple de cette dernière a donné son nom hiéroglyphique à la ville : « Per-Ouadjet ». Le nom grec de la ville est reconnu comme étant une déformation du nom égyptien en « Djebaut », puis « Bouto ».

Des chercheurs français participent aux travaux :

Des traducteurs des hiéroglyphes ont rapidement affirmé que, lors de l'Ancien Empire, ce site correspondait aux deux villes de Pé et Dep, fréquemment mentionnées avec Ouadjet, qui signifie par ailleurs « la verte ».

Vers les années 2000, l'Institut allemand d'archéologie orientale s'est intéressé aux couches les plus anciennes sans avoir démontré qu'il y avait deux villes séparées par la branche du Nil.

Maintenant, les mêmes égyptologues ne considèrent plus que Dep comme nom ancien de Bouto par référence à la qualification la plus souvent rencontrée dans les textes des pyramides : « Dep, la ville de Ouadjet ».

Dans l'Empire hittite, une déesse solaire d'Arinna était vénérée dans différentes villes autres que celle appelée Arinna. L'édification d'un monument en faveur de cette déesse permettait de pouvoir l'honorer sur place, sans avoir à se déplacer. Aussi, il n'y a pas lieu de considérer que « Per-Ouadjet » s'appelait autrement lors de l'Ancien Empire.

 

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Bouto est le nom grec du site du Tell el-Fara’in : 4/5

Per-Ouadjet est le nom égyptien du site du Tell el-Fara’in : 4/5

Dep est le nom égyptien de l'Ancien Empire du site du Tell el-Fara’in : 2/5

Pé et Dep sont les noms égyptiens de l'Ancien Empire du site du Tell el-Fara’in : 1/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Basse Egypte

Partager cet article

Repost 0