Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 1896, à El-Behneseh, ou Al-Bahnasah, en Égypte, deux jeunes archéologues anglais, Bernard Grenfell et Arthur Hunt, membres du Queen's College (Université d'Oxford), découvrirent de nombreux papyrus des périodes Grecque et Romaine. Ils passèrent leur vie à fouiller les remblais et à traduire les textes provenant de la ville d'Oxyrhynque, ou Oxyrhynchus en grec. Ce nom signifie "Nez effilé », en rapport avec une espèce de poisson de la région. il traduit l'égyptien Per-Medjed, « maison de Medjed » ou « maison du nez effilé ». D'autres équipes ont repris les fouilles, produisant 70 volumes. Les Oxyrhynchus Papyri sont devenus une référence incontournable de l’Égypte entre le 4e et le 7e siècle après notre ère.

C'était une ville très peuplée en son temps, capitale du 19e nome de Haute-Égypte.

Ce nom se retrouve dans la Stèle de Nitocris, sous Psamétique I, « Pi-medje » est mentionné en tant que nom de district de la ville de Putowe. L'existence de cette ville durant l'âge du bronze est probable du fait de la découverte d'un temple d'Osiris lors de fouilles :

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

El Bahnasa a été l'égyptienne Per-Medjed, capitale du 19e nome de Haute-Égypte : 5/5

El Bahnasa a été Oxyrhynchus en grec, où de nombreux papyrus ont été exhumés : 5/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Haute Egypte

Partager cet article

Repost 0