Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici une ville dont l'emplacement est consolidé de jour en jour, mais depuis peu d'années. Les chercheurs bibliques y sont très attentifs car cette dernière est nommée dans la bible du nom d'un pharaon « Ramsès », qui a été rapproché depuis longtemps à la désignation hiéroglyphique de « La maison-de-Ramsès-aimé-d'Amon ».

Au début des fouilles de Pierre Montet sur la commune de Sân el-Hâgar, devant la quantité de trouvailles relatives à Ramsès II, ce dernier cru avoir trouvé Pi-Ramsès. Mais les fouilles de Manfred Bietak sur le Tell el-Daba et la ville de Qantir révèlent, sur une branche du Nil maintenant asséchée, une vaste zone d'environ 18 km2 correspondant à Pi-Ramsès avec un grand palais dont l'enceinte s'étendait sur plus de 500 mètres de côté, les casernes des célèbres charries de ce pharaon, et un temple d'Amon. Tandis que la ville d'Avaris, considérée comme un quartier de la capitale ramesside, a été localisée plus au sud avec son temple de Seth.

C'est en raison de l'asséchement de la branche pélusiaque du Nil que Pi-Ramsès fut abandonnée vers la fin de la XXe dynastie pour Tanis, qui, elle, avait accès à la mer.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Pi-Ramsès était située sur le Tell el-Daba et la ville de Qantir : 3/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Basse Egypte

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :