Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le site de Gurob est situé à l'entrée du Fayoum, à environ 95 km du sud du Caire, sur le village actuel de Kom Medinet Ghurob. Pétrie, à la fin du 19e siècle, a fouillé ce site en même temps que celui de El-Lahoun et la pyramide de Sésostris II situés à quelques kilomètres.

Dans son rapport “Kahun, Gurob and Hawara”, le découvreur a prétendu que cette ville avait été créée par Thoutmosis III, car cela correspond aux trouvailles les plus anciennes, notamment 6 scarabées, parmi un ensemble conséquent d'objets de la deuxième partie du Nouvel Empire.

Un village y a été occupé jusqu'à la fin du Nouvel Empire. Le découvreur a prétendu qu'il devait principalement être occupé par des étrangers du fait de la trouvaille d'abondants débris de poteries “phéniciens, grecs ou chypriotes” mêlés à des artefacts de fabrication locale, surtout de l'époque de Ramsès II.

Des tombes, dont celle de Anen-tursha et celle de Sadi-amia, lui sont apparues comme “Étrusque” et “Hittite”.

Il y a été trouvé un papyrus mentionnant Maathorneferure, connue par ailleurs sur une stèle comme étant une fille du roi hittite Hattusili III, mariée à Ramsès II. Cette princesse étrangère s'est retirée dans le harem de Mi-wer.

C'est pour cette raison que Gurob est aujourd'hui identifiée comme étant le harem de nom de Miwer. Ce nom, qui signifie « Grand Canal », apparaît à certains chercheurs comme étant à l'origine de la désignation grecque « Moéris » du Lac du Fayoum.

Une équipe d'archéologues des Universités de Liverpool et de Copenhague a repris les fouilles de ce site depuis 2005, avec surtout deux objectifs : cartographier les lieux et collecter les débris en surface. Leurs trouvailles, abondantes, confirment la présence, toutefois largement minoritaires, de céramiques Cananéenne, Chypriotes et Mycéniennes. Des imitations ont été fabriquées localement.

L'équipe a identifié, le long d'un canal maintenant disparu, un palace, peut-être le harem ou le temple de Thoutmosis III, un fort et une fabrique constituée de deux fours de 3 mètres de diamètre, probablement à l'origine de la production d'objets en verre assez nombreux sur ce site.

Il faut noter l'exhumation de 17 tombes qui ont livré des vêtements en lin, dont certains décorés de bandes bleues claires qui rappellent la couleur des royales du moyen âge.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Gurob était le harem de Mi-wer du Nouvel Empire : 3/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Haute Egypte, #Empire Hittite

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :