Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La ville moderne de Nagaa al-Gharirah, près de Nagaa al-Jabal, a un site archéologique appelé Gebelein, Jebelein ou Jabelen dans la littérature il y a quelques années. Ce nom arabe signifie « deux montagnes », car les vestiges anciens sont sur deux petites collines :

  • Intyshuy, une Crocodilopolis (ou Krokodilopolis) des grecs ;

  • Pi-Hathor ou Per-Hathor, devenue « Pathyris », puis « Aphroditespolis » ou « Aphroditopolis » du fait de l'assimilation d'Hathor à Aphrodite par les grecs. A l'époque romaine, plusieurs villes de ce même nom sont identifiées en Égypte.

Les noms grecs sont certifiés par la découverte, durant les 19e et 20e siècles, de plusieurs centaines de Papyrus, ou tablettes en bois, rédigés en égyptien ou/et en grec. Il s'agit de documents relatifs à un camp militaire de mercenaires créé par Ptolémée à Pathyris, qui a existé jusqu'à l'an 186 avant notre ère.

En voici un exemple :

Le nom de Pathyris est une déformation de l’égyptien « Pr-Ḥwt-Ḥr », c'est à dire « Maison de Hathor ». Car il y avait autrefois un temple d'Hathor. Hathor y est souvent qualifiée de « Dame d'Inerty » ce qui signifie « Dame des deux collines » en hiéroglyphes, ce qui a été traduit le par « dame de Gebelein ».

Il vient d'y être exhumé un ancien temple de Hatchepsout :

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Pathyris et Aphroditopolis sont d'anciens noms grecs du site de Nagaa al-Gharirah : 5/5

Inerty et Per-Hathor sont d'anciens noms hiéroglyphiques du site de Nagaa al-Gharirah : 5/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Haute Egypte

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :