Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tell el-Balamoun a été fouillé entre 2003 et 2010 par une équipe britannique dirigée par Jeffrey Spencer. Il y a été dégagé une rue romaine et différents temples anciens, dont un temple d'Amon de l'époque des Ramsès et une barque sacrée de la 26e dynastie, avec des mentions des pharaons Sheshonq IV et Takeloth. Sheshonq IV s'y qualifie de « fils de Bast », « Maître de Héliopolis ». Des inscriptions plus complètes évoquent « le seigneur de Sma Béhédet, le Grand Dieu, Seigneur du Ciel » et « Amon-Ré, seigneur de Sma Béhédet ».

Les archéologues en ont déduit que la ville ancienne représentée par le Tell el-Balamoun, a été créée en 2400 avant notre ère, et qu'elle s'appelait Séma-Béhédet à l'origine, c'est à dire « Béhédet du Nord ». Vers la fin du Nouvel Empire elle aurait changé de nom, pour celui de Paiuenamun, qui signifie « Ile d'Amon », ce qui a donné le nom d'aujourd'hui, Balamoun.

Cette même cité a été désignée Diospolis Parva durant la période ptolémaïque.

Séma-Béhédet est confirmé comme étant une ville de l'extrême Nord du royaume dans des inscriptions qui désignent l’Égypte par « depuis Éléphantine jusqu'à Sema-Béhédet ».

Il est également possible que les deux noms aient subsisté en même temps : l'un désignant plus précisément la barque sacrée, l'autre le temple d'Amon.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Le Tell el-Balamoun était désignée Séma-Béhédet jusqu'au Nouvel Empire : 4/5

Le Tell el-Balamoun était désignée Paiuenamun après le Nouvel Empire : 4/5

Le Tell el-Balamoun était appelé Diospolis Parva durant la période ptolémaïque : 4/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Basse Egypte

Partager cet article

Repost 0