Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 1894, le britannique W. Flinders Petrie découvre des milliers de tombes à Nagada. Nagada est située à une trentaine de kilomètres du nord de Louxor. Ce qu'il trouve ne ressemble en rien aux autres sites égyptiens, aussi, les trouvailles qu'il fait sont rassemblées en un concept de « culture de Nagada ». Les chercheurs ont très vite compris qu'il s'agissait de nécropoles antérieures à la 1ere dynastie de pharaons.

Petrie a divisé cette période de temps en trois, faisant maintenant référence, Nagada I de 3800 à 3600 avant J.C. , Nagada II de 3600 à 3300 et Nagada III de 3300 à 2700. La dernière période englobe les deux premières dynasties de pharaons.

Plus précisément, il a fait ses découvertes sur deux principales nécropoles en face de Koptos, mais du côté ouest du Nil :

  • Celle de Toukh ;

  • Celle de Ballas (Al Balas).

A Toukh, Petrie identifia un temple dédié à Seth. Les ruines datent de l'époque de Thoutmosis I / Thoutmosis III. Le temple est connu sous le nom de Seth de Nebty. C'est pour cette raison que Toukh / Nagada est considérée comme l'ancienne ville de Nebt, Nabata ou Noubt (qui signifie ville de l'or), connue par les Grecs sous le nom d'Ombos (qu'il ne faut pas confondre avec Kom Ombo beaucoup plus vers le sud).

Voici des objets qui justifient ces noms :

Il faut savoir qu'il existait en Syrie, dès le début du 3e millénaire avant notre ère une ville importante avec ce même nom : Nabata ou Nabada.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Ombos est le nom gréco-romain de Toukh / Nagada : 3/5

Noubt est le nom hiéroglyphique de Toukh / Nagada : 2,5/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Haute Egypte

Partager cet article

Repost 0