Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ashurbanipal, au 7e siècle avant J.-C, mentionne, dans une liste de rois d’Égypte, Nakhki, roi de « Khininshi ». Ce nom a été rapproché de ceux de « Hnes » en Hébreux et « Ahnas », ou « Ehnassiya », en Arabe. Ce sont les actuelles Ihnasiya : Ehnasya Umm al-Kimam et Ehnasya el-Médineh, vers l'entrée du Fayoum, à proximité du Bahr Youssef, le bras du fleuve parallèle au Nil à partir d'Assiout.

Tous ces noms proviennent d'une déformation du nom égyptien provenant des hiéroglyphes «Hout-nen-nesout » ou « Henensou », ou « Ninsou », capitale du 20e nome de Haute-Egypte.

Après de premières fouilles par Naville et Pétrie il y a plus d'un siècle, les recherches archéologiques y sont menées par des équipes espagnoles depuis les années

1960, sous la direction de Maria del Carmen Perez Die depuis 1984.

Les ruines de la ville antique couvrent 67 hectares et incorporent de nombreux cimetières et temples datés du Moyen Empire jusqu'à la période romaine.

Les hiéroglyphes mentionnent Henensou comme lieu de culte de «Hérichef» ou «Arsaphès», dieu à tête de bélier, que les grecs identifièrent à Héraclès. Aussi ces derniers désignèrent la ville Héracléopolis Magna, c'est à dire « Cité d'Héraclès ».

Un temple d'Hérichef construit sous le Moyen Empire y a effectivement été exhumé vers le sud-ouest de ville.

Hensou, abondement mentionné dans les livres de morts est probablement un autre lieu. Ce qui créé un doute sur la capitale des pharaons des IXe et Xe dynasties de la première période intermédiaire.

Cependant, de cette époque, à Ehnasya El-Medina un cimetière a été exhumé :

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Hout-nen-nesout ou Henensou, est le nom hiéroglyphique des ruines de Ehnasya Umm al-Kimam et Ehnasya el-Médineh : 4/5

Héracléopolis Magna est le nom grec des ruines de Ehnasya Umm al-Kimam et Ehnasya el-Médineh : 4/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Haute Egypte

Partager cet article

Repost 0