Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En Latin, la ville de Damas s'appelait Damascus, ce qui est similaire de sa dénomination arabe : Damaskus.

Damas nous est connue par les lettres d'Amarna écrites en Akkadien et retrouvées en Égypte, sous une dénomination très proche : « Dimasqu ». La ville était alors la capitale du pays d'Upi. Biryawaza y était le roi. Ce dernier apparaît dans onze tablettes : une lettre du roi de Babylone au pharaon le mentionne comme étant l'auteur de détournement de caravanes.

La présence d'un tell non loin de la ville, celui de Ramad, habité entre 6000 et 5000 avant J.-C., fait dire à certains archéologues que Damas est la plus ancienne ville habitée sans discontinuité dans le monde. La permanence de maisons, sans cesse reconstruites avec les matériaux locaux réemployés, a eu par ailleurs comme inconvénient de ne pas connaître son histoire par des fouilles archéologiques.

La bible et les annales assyriennes permettent d'avoir une bonne connaissance des différents dirigeants de Damas entre 1000 et 600 avant notre ère.

Un pays d'Upi / Opi est mentionné dans les textes mésopotamiens du 3e millénaire avant notre ère : les spécialistes de la Mésopotamie en ont fait une ville-état entre les deux fleuves, au Tell el-Oheimir, en s'appuyant sur les textes néo-assyriens et la mention d'une ville d'Opis dans cette région lors des conquêtes d'Alexandre le Grand. Mais, à mes yeux, les preuves archéologiques sont loin confirmer l'existence de la ville au Tell el-Oheimir au 3e millénaire avant notre ère.

 

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Damas était la ville désignée «Dimasqu» en Akkadien : 5/5

Tag(s) : #Site du Levant, #Pays d'Upi

Partager cet article

Repost 0