Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Akhmim en Égypte se trouve le long du Nil, 130 km au sud d'Assiout, près de Sohag. Dans les listes de nomes elle est mentionnée capitale du 9e nome de Haute Égypte appelé nome de Minou, car on y adorait le dieu Min.

Dans l'antiquité, la ville elle-même était appelée Khent-Menou, qui signifie « la falaise de Min » ou « Hout-Menou » qui signifie « Maison de Min ». Ces noms hiéroglyphiques apparaissent, par déformation phonétique, tout à fait plausible : les Coptes de la région l'appellent “Khmim”.

Il y a été récemment trouvé, à l'entrée du temple de Min, une statue de 11 mètres de hauteur représentant Méritamon, fille et Grande Épouse Royale de Ramsès II :

Moins connues, trois nécropoles ont été fouillées à la périphérie d'Akhmim :

Hérodote appelle cette ville « Chemmis du nome Thébain ». Il y a vu une statue de Persé. Pourtant, à l’époque gréco-romaine, elle est devenue Panopolis, la cité de Pan, car les grecs, sans doute plus tard, ont assimilé Pan à Min. Plutarque, se référant probablement à Hérodote, a continué de la désigner, comme lui, « Chemmis ».

Le nom d'Ipou a aussi été donné à cette cité en se basant sur les textes hiéroglyphiques des trouvailles effectuées dans les nécropoles qui font souvent référence à « Min, seigneur d'Ipou », alors que le même Min à Coptos est seigneur des « déserts de l'est ».

Peut-être que le temple même de Min était, de ce fait, appelé Ipou. Sur beaucoup de sites égyptiens il y avait un nom pour le temple et un autre pour la ville voisine, souvent bien séparée du lieu religieux. Mais peut-être aussi qu'il s'agissait de vénérer un dieu originaire d'ailleurs, de Yapu, vers les désert de l'est.

Il y a donc lieu de faire une distinction entre Yapu, qui est la ville de Jaffa du pays d'Upi dans les lettres d'Amarna et Ipu, lieu d'adoration de Min en Moyen Egypte.

Sur les pylônes de Karnak qui liste les villes sous domination égyptienne à l'époque de Thoutmosis III se trouve une ville d'Ipou : là les égyptologues sont d'accord pour considérer qu'il s'agit de la ville Jaffa. Et donc nous sommes devant le constat de la présence de deux villes homonymes.

Aménémopé fils de Kanakht, qui a écrit « Les enseignements d'Aménémopé », est originaire d'Ipu. Mais là aussi subsiste un doute car il dit être propriétaire d'une pyramide à l'ouest de Sanu. De son temps, Sanou était la ville importante de Tanis. Les égyptologues considèrent que Sanou ou Senout est un autre nom d'Akhmim, ce qui règle la question.

Une récente découverte d'un temple d'Atoum sous la ville d'Akhmim, avec des scènes qui évoquent abondamment « Ipou » ne permet pas de trancher la question :

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Khent-Menou, ou Hout-menou, est l'ancien nom d'Akhmim : 5/5

Ipou est un ancien nom d'Akhmim : 2,5/5

Chemmis est le nom grec, avant la période gréco-romaine, d'Akhmim : 4/5

Panopolis est le nom grec, de la période gréco-romaine, d'Akhmim : 4/5

Tag(s) : #Empire d'Egypte, #Pays de Haute Egypte

Partager cet article

Repost 0