Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au début du 2e millénaire avant notre ère, une ville dénommée « Sinamum » est mentionnée dans les archives de Mari dans au moins 4 tablettes. Des populations y aurait été déplacées et rapatriées. Une proximité avec Tušhan apparaît dans le courrier A.49 : « Le pays de Sinamum et de Tušhum est en colère ».

Il est possible que cette même ville ait été traduite Samûm, en Idamaras, dans le courrier L.87-627 du Tell Leilan.

Elle apparaît aussi dans les archives de Hattusa, dans un courrier reçu par un roi hittite de nom Hattusili, rédigé par un roi de Hanigalbat qui mentionne qu'il réside à Siname.

Mais cette cité est également mentionnée au 3e millénaire. Shu-sin, roi d'Ur, avait une troisième année de règne intitulée « Année où il dévasta Simanu », ville positionnée en amont du Tigre, et une septième année où « il dévasta le pays de Zabsali » (voir la proposition de localisation ici sur ce blog). Shu-Sin maria une de ces fille à un roi de Simanu, mais ce dernier fini par être destitué. Une déportations d'habitants de Simanu est relatée. Aussi il se peut que les courriers de Mari faisaient référence à ces populations déplacées lors des guerres d'Ur.

Au 11e siècle avant notre ère, Sinamu est un fief d'un district situé non loin des Araméens.

Aussi on peut considérer qu'il s'agit de la ville qui a donnée son nom au pays néo-assyrien de « Bit-Zamani », une composante du pays de Nairi.

Dans les textes néo-assyriens, certains chercheurs considèrent qu'il s'agit de la cité appelée Sinabu. Plusieurs hypothèses de localisation ont été suggérées : les villes de Pornak ou bien le village de Fafih, qui ont récemment été rebaptisés, mais surtout Diyarbakir qui était appelée « Amida » sous l'Empire romain.

Mais il y a peu d'arguments qui justifient ces localisations, si ce n'est pas la proximité avec Ziyaret Tepe. Et puis, sous l'Empire Néo-assyrien, en dehors des villes qui ont été rebaptisées d'un nom de souverain, il est rare de constater un changement de dénomination de cité ancienne.

Simanu a probablement été transformée en tell dès l'Empire d'Ur, et ses anciens habitants semblent avoir été libérés par Samsi-Adu à l'époque de Mari (courrier II 9). D'autres toponymes peuvent être avancés, comme celui de « Samanyolu koyu » idéalement positionné à la jonction de deux rivières ou Samantepe plus au nord.

 

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Simanu, Sinamum ou Siname était une ancienne capitale du Bit-Zamani : 3/5

Tag(s) : #Site d'Anatolie, #Pays d'Idamaras, #Pays de Mitanni, #Pays de Nairi, #Pays de Mari

Partager cet article

Repost 0