Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tepe Hasanlu est situé au nord-ouest de l'Iran, dans la province d'Azerbaijan, au sud du lac Urmia, sur un important carrefour est-ouest et nord-sud. L'aspect du site est impressionnant : il s'agit d'un double tell. Une partie haute, d'environ 25 mètres de hauteur et d'une surface de 3 hectares, est posée sur une plate-forme de 8 mètres de hauteur et de 33 hectares.

Avant les premières recherches archéologiques officielles du Service iranien des antiquités, entre 1947 et 1949, des fouilles clandestines ont extrait des objets datés entre 2200 et 800 avant J.-C. De 1956 à 1977, sous la direction de Robert H. Dyson, les travaux archéologiques officiels ont été effectuées par l'Université de Pennsylvanie, le Metropolitan Museum of Art of New York, et le Service Archéologique d'Iran.

La partie haute du tell a été occupée du Néolithique (environ 6000 avant J.-C) à l'âge du fer. La partie basse serait plutôt de l'époque 3000 à 1600 avant notre ère. Comme dans beaucoup d'autres tells de la région, la première moitié du 2e millénaire se caractérise par la présence de céramiques dite du Khabur, similaires à celles de la Haute-Mésopotamie.

Dans les archives de Mari, je pense qu'il s'agit de la ville orthographiée Hissalum, Hissalim, Izallu ou Huslâ. Dans A.3206 cette cité est évoquée avec celle d'Admatum et l'Elam. La tablette X 73 raconte comment Ibâl-Addu, roi d'Aslakka, s'est emparé de d'Izallu du roi Yaphur-Lim. La ville fut alors intégrée à l'Idamaras. Zimri-Lim aurait, en une même année, l'an 7 de son règne, offert de l'aide au souverain d'Elam et entrepris un voyage à Husla en partant de Ilan-Sura, en passant par Tadum et Razama. Au cours de son voyage il prend contact avec Haya-Sumu le roi d'Ilan-Sura, Kabiya le roi de Kahat, Sarraya le roi de Razama, Sadun-Sarri le roi d'Azuhinum, Qarni-Lim le roi d'Andarig, Hammurabi le roi de Kurda, et la ville de Karana.

Dans les tablettes du Tell Rimah, sa dénomination est « Asala », son dirigeant y est appelé Azzu-ena.

Quelques 300 ans auparavant, je pense que cette même ville était appelée « Kazallu », elle était la capitale du Mutiabal, du nom d'un ancien roi local. Elle est mentionnée dans des tablettes d'Ur III, à la fin du 21e siècle avant notre ère. Un sujet d'Ibbi-sin a organisé une livraison de grains depuis Kazallu et Isin pour remédier à une rupture des stocks de la ville d'Ur. Un roi de Kazallu et Marad, Sumu-Ditana, était aussi roi de Kish. Le vainqueur élamite de Larsa, Kutur-maduk, sheikh du Yamutbal, à défait Kazallu, détruit son mur défensif et intégré le Mutiabal au Yamutbal.

Et puis voici un extrait de la mythologie sumérienne qui me fait pencher en faveur d'une location, dès le 3e millénaire avant J.-C., de Kazallu et Marad non loin de Ninive : il y avait une grande fête à Ninab (je pense qu'il s'agit de Ninive) où venait Numushda, le dieu de Kazallu, accompagné de sa femme et sa fille. Martu (le dieu de Marad) devait réaliser des exploits pour rendre joyeux Numushda de Kazallu.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Au 2e millénaire avant notre ère, le Tepe Hasanlu était la ville orthographiée Asala, Izallu, Hissalum ou Huslâ : 3/5

Au 3e millénaire avant notre ère, le Tepe Hasanlu était la ville orthographiée Kazallu : 3/5

Tag(s) : #Site du Golf Persique, #Pays de Mari, #Pays du Yamutbal, #Pays d'Idamaras, #Pays d'Akkad, #Pays des Mannéens

Partager cet article

Repost 0