Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Yamutbal est assurément voisin du Numha. Voici deux exemples issus des archives de Mari :

  • Dans A.3757, il est spécifié : « Hammurabi de Kurda a pillé le Yamutbal et il a emporté au Numha 2000 moutons et 40 personnes. »
  • Dans la tablette VI 42, il est dit : « Les troupeaux paissent entre le Numha et le Yamutbal... ».

Warad-Sin et Rim-Sin, deux frères, ont régné sur un royaume qui comprenait Larsa et le Yamutbal. Certains historiens considèrent qu'ils étaient d'origine Elamite et que la formation de ce pays a été la conséquence d'une prise de Larsa par leur père, Kutur-maduk, sheikh du Yamutbal, dans le sillage des conquêtes d'Elam.

Probablement que ce royaume n'avait pas de continuité territoriale et comprenait deux régions séparées. Certains textes évoquent un « Haut-Yamutbal » ou « Yamutbal supérieur », à l'opposé d'un Yamutbal du Sud qui comprenait au moins LarsaMashkan-Sapir et Razama du Yamutbal.

La partie sud à fait partie de ce pays pendant environ deux générations d'hommes, puisqu'elle a été conquise par Hammurabi de Babylone qui assiégea successivement Mashkan-Sapir puis Larsa quelques années avant la destruction de Mari :

Mais, indépendamment de sa partie sud, le Haut-Yamutbal a continué son existence. Il comprenait les villes d'Andarig, Yankiha (Yanik Tepe), Asala, probablement Harbu du Yamutbal mais aussi Kakmum et Hubsalum d'après les archives de Tell Leilan. Il semble avoir incorporé une bonne partie du Nord-Ouest iranien, vers l'Ouest de la mer Caspienne et avoir eu une frontière qui a fluctué avec le Numhâ, puisque A.1097 évoque Hamadanum au Yamutbal, alors que XXVI 419 l'inclut dans le Numhâ.

Depuis longtemps dans les couches de l'âge du bronze des sites autour du lac d'Urmia, notamment sur la période 1800-1500 avant J.-C., les archéologues ont constaté que les poteries étaient similaires à celle de la région du Habur : les textes traduits étaient jusque là en décalage par rapport aux fouilles. L'hypothèse de localisation ici proposée pour le Numhâ et le Yamutbal fait beaucoup plus de sens : les montagnes du Zagros n'était pas un obstacle aux échanges humains, au contraire, elles étaient appréciées pour leurs possibilités de refuge.

Curieusement, plusieurs textes montrent que le Yamutbal a été une colonie du Yamhad. Ainsi dans la tablette L.87-929+944 Hammurabi d'Alep dit « Pourquoi Astamar-adad (roi de Kurda), Mutija (roi d'Andarig) et Sepallu ont pris les commandes des troupes du Kakmum et ont détruit le pays de Yussan et le pays de Yamutbal, et amené ces régions hors de mon pouvoir ? » Mais L.87-462+489 nous apprend que Hammurabi d'Alep décide d'envoyer 10 000 hommes pendant 2 ans pour aider Mutija d'Andarig.

1000 ans plus tard, une inscription néo-assyrienne mentionne que Sargon II a perturbé le pays de Kakmu en passant au-dessus (des montagnes) d'Andia (sans doute un diminutif d'Andarig) et de Zikirtu (Sissirtu, c'est à dire le tell Shemsharah).

 

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Tag(s) : #Site du Golf Persique, #Pays de Mari, #Pays du Yamutbal

Partager cet article

Repost 0