Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une stèle trouvée par accident en 1983 vers le Tell Asmar, dressée par le roi Dadusha d'Eshnunna, a proclamé les mêmes victoires qu'Isme-Dagan (Voir I 131 de Mari), le fils de Samsi-Addu, en charge des opérations militaires. Tous les deux se sont emparés des villes de Hadkum, Tutarum, Kerhum et Hurrara.

Dadusha mentionne avoir donné Qabra à Samsi-Addu, et sans doute qu'il a gardé les régions les plus proches de sa capitale. Après cet accord, le pays d'Eshnunna a intégré, depuis le pays de Subartu, la ville de Burunda et le pays d'Eluhti, de la montagne de Diluba à la montagne des Lullum. Il a construit sa ville de Dur-Dadusha vers les berges du Tigre qui constituait alors la frontière ouest du pays.

Ipiq-Adad II, le père de Dadusha, avait étendu son contrôle sur les villes de la vallée de la Diyala : Nerebtum, Shaduppum, et Dur-Rimush.

Le Tell Asmar lui-même a une superficie de 100 hectares, il est situé dans la vallée de la Diyala, non loin de Babylone. Entre 1930 et 1936 il a été fouillé par l'Institut Universitaire Oriental de Chicago, sous la conduite de Henri Frankfort. Le site montre une occupation continue depuis le 4e au second millénaire avant notre ère. Les recherches sont toujours en cours.

De nombreuses statues du 3e millénaire ont été trouvées dans le temple. Le pays d'Eshnunna était aussi appelé Tupliash, car c'est le dieu qui était honoré dans la capitale.

 

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Le Tell Asmar est l'ancienne ville d'Eshnunna : 4/5

Tag(s) : #Site de Mésopotamie, #Site du Golf Persique, #Pays des Lullubi, #Pays d'Eshnunna

Partager cet article

Repost 0