Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au début du 2e millénaire avant notre ère, en Anatolie, dans les archives de Salim-Assur fils de Issu-Arik, trouvées à de Kanes, Assur-Tab, fils de Azuzaya, se rendit à Salahsuwa où il envoya un dénommé Adada négocier à Kussara un accord en vue de pouvoir transiter des marchandises via l'étroit passage ou « la Sukinnu Route ». Il échoua et fut, plus tard, pris en flagrant délit dans l'étroit passage.

Kussar était alors la ville politique principale de la péninsule anatolienne. Il est normal qu'il y ait eu des accords entre les marchands et les rois locaux. En effet Kussar est surtout connue dans les textes de Hattusa comme étant la cité capitale des ancêtres des premiers Grand Roi du Hatti qui s'appelaient, notamment, Pithana et son fils Anitta. Ces rois de Kussar ont conquis Kanes et formé ainsi les contours de ce qui s'appellera le Hatti ou le pays des Hittites. Ce faisant, ils ont affaiblis les relations commerciales avec l'Assyrie, tout du moins celles qui transitaient par Kanes.

Le site de Kusura Höyük, près de Afyon Karahisar, a été fouillé par Winifred Lamb au nom de l'Université de Cambridge, entre 1935 et 1937. Les couches archéologiques principales ont été identifiées du Chalcolithique et du début de l'âge du bronze jusqu'à l'époque des marchands de Kanes. Le site est célèbre du fait de la trouvaille d'idoles féminines qui portent le nom de Kusura-Beycesultan.

Les proximités géographiques avec Salahsuwa et avec la « Sukinnu Route », démontrées dans les textes de Kanes, et le nom quasiment semblable du site sont les trois critères qui permettent un rapprochement plausible entre l'antique Kussara et le site de Kusura Höyük.

C'est un des arguments qui justifie l'hypothèse proposée par ce blog pour la « Sukinnu Route ».

 

 

 

 

Mes notes de vraisemblance :

Il y a 4000 ans, Kussara était le site de Kusura Höyük : 3/5

Tag(s) : #Site d'Anatolie, #Empire Hittite, #Pays d'Arzawa, #Empire Paléo-Assyrien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :