Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans les archives de Hattusa, il est question d'un roi, Labarna, siégeant à Sinahuitta sous Hattusili I. D'ailleurs les annales des six campagnes de ce dernier mentionnent Sanahuitta et Zalpa comme objectifs de sa première campagne. Bien qu'ayant razzié cette région, Hattusili I ne semble pas l'avoir gardée sous son pouvoir, car Sanahuitta est aussi un de ses objectifs de sa 3e campagne. La ville n'a été soumise qu'après un long siège (sa position géographique est probablement une explication).

Il est aujourd'hui admis que la cité était située au nord de Hattusa. Ce sont surtout les archives des marchands de Kanes, quelques siècles auparavant, qui montrent que Sinahuttum (le rapprochement phonétique est évident avec Sanahuitta) était un port, sans doute du pays de Tamniya (appelé Tummana sous les Hittites), en effet :

  • Un premier courrier stipule qu'après avoir transporté de la laine de Sinahuttum vers Durhumit, celle-ci a été chargée sur des mulets à Durhumit, à raison de deux ballots par âne. Ce qui sous-entend un transport par bateau de Sinahuttum à Durhumit.

  • Une proximité entre Sinahuttun et Tamniya est prouvée par un autre courrier. Il y avait un marché pour les ânes à Sinahuttum (comme dans tous les ports, pour gérer les transbordements entre le bateau et le moyen de transport terrestre d'alors) et un marché pour la laine à Tamniya : une lettre d'un commerçant arrivé à Sinahuttum mentionne qu'il garde ses ânes pour vendre son reste de laine à Tamniya, qu'il dit être tout proche, avant de repartir vers Zimishuna, très probablement un autre port sur la mer Noire.

Il n'y a que Sinop comme ville en bord de mer non loin de mon positionnement de Durhumit et du pays de Tummana. Il est d'ailleurs probable qu'elle fut la capitale de ce pays.

Une autre tablette de Kanes mentionne une coalition du prince de Sinahuttum, de l'homme d'Amkuwa et de l'homme Kapitra contre l'homme de Hattusa.

La moderne de Sinop doit cacher les restes de la cité antique vieille de plus de quatre millénaires, sans doute sous le château de l'époque hellénistique :

Ce peut aussi être le tumulus de l’Âge du Bronze de Kocagöz Höyük, dans le village de Demirci à une dizaine de kilomètres au sud de Sinop.

De plus, au 1er millénaire avant notre ère, sous le règne de Sargon II, je considère que cette même ville du pays de Tabal est mentionnée dans les archives néo-assyriennes sous le nom de Shinuhtu. Plusieurs rois y sont connus, dont Kiakki qui a été vaincu par les Assyriens, la région a alors été administrée par le roi Mati d'Atuna.

Durant la période hellénistique, Sinope est connue pour être le lieu de naissance du philosophe grec Diogène le cynique.

 

 

 

 

 

Mes notes de vraisemblance :

Il y a 4000 ans, Sinahuttum était le nom de l'actuelle ville de Sinop : 3/5

Il y a 3600 ans, Sanahuitta était le nom de l'actuelle ville de Sinop : 3/5

Il y a 2800 ans, Shinuhtu était le nom de l'actuelle ville de Sinop : 3/5

Tag(s) : #Empire Hittite, #Site d'Anatolie, #Pays des Gasgas, #Pays de Tummana, #Empire Néo-Assyrien

Partager cet article

Repost 0