Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour ceux qui font des recherches par Internet, il est important de tenir compte des différentes orthographes modernes du pays évoqué : Nuhasse, Nukasse, Nukhash, Nukhashe, Noukhashe, voire Noukhashshe. Pour ce blog, j'ai choisi d'orthographier ce toponyme « Nuhasse ».

Ce pays est mentionné dans les archives d'Ebla et donc il existait dès la fin du 3e millénaire avant notre ère.

Pour certains chercheurs, il faut plutôt lire ce nom de pays «Marhasse », ce qui correspond à l'actuelle région de Kahramanmaraş.

Pour d'autres ce serait une région située entre Alep, l'Euphrate et la vallée de l'Oronte. Les voisins proches, souvent trouvés ensemble, était le Mukis et Niya.

L'histoire du pays de Nuhasse a beaucoup évolué suite aux récentes tablettes découvertes lors des fouilles du Tell Mishrife, l'ancienne Qatna. Ces écrits ont été appelés «les archives d'Idanda». Elles évoquent les relations locales sous la menace d'une invasion imminente, qui, aujourd'hui, est considérée comme étant celle des hittites.

Les historiens se sont interrogés pour savoir si la ville de Qatna faisait partie du Nuhasse. La conclusion n'est pas tranchée, ou plutôt, la réponse dépend de l'époque considérée :

Adad-Nirari, identifié par des inventaires d'un temple de Qatna, est l'auteur de la lettre EA51 d'Amarna à l'intention d'un pharaon d’Égypte : « Lorsque Manahpiya, le roi d'Égypte, ton ancêtre, établit Taku, mon ancêtre, comme roi de Nuhasse, il mit de l'huile sur sa tête [...] ». Aussi, avant l'invasion des hittites, des chercheurs proposent un pays de Nuhasse, avec le roi Adad-Nirari à sa tête, organisé en trois parties : Qatna, Nuhasse et Ukulzat. Adad-Nirari serait contemporain de trois autres rois de moindre importance, sous son autorité : Idanda à Qatna, Sarrupsi en Nuhašše et Takibsarri à Ukulzat. Après l'invasion des Hittites, Suppiluliuma semble avoir divisé le pays en ne considérant que Qatna d'une part et d'autre part le Nuhasse avec Ukulzat comme capitale. En effet, une tablette issue des archives de Hattusa donne Ukulzat comme capitale du Nuhasse : « Je conquis tout le territoire du Nuhasse. Sarrupsi seul avait disparu, mais je capturai sa mère, ses frères et ses fils. Je les déportai au Hatti et j'installai Takibsarri, un sujet de Sarrupsi, comme roi de la cité d'Ukulzat ». Sarrupsi était le roi du Nuhasse qui avait fait appel du roi du Hatti. La première intervention de Suppiluliama en Syrie du nord a été consécutive à sa demande.

Il y a abondance de rois de Qatna contemporains de Suppiluliama : Akizzi, auteur des lettres d’Amarna EA52 à EA55, et Tette le Habiru, sont deux autres rois qui auraient régné postérieurement. Il se peut, aussi, que les tablettes d'Idanda se réfèrent à une autre période, même si RS 17.227 d'Ugarit mentionne plusieurs roi de Nuhasse. Les traductions ne permettent pas de trancher.

Sinzar et Qidsu (Qadesh) étaient deux autres villes proches, ou associées au Nuhasse.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Le Nuhasse était un pays antique de l'actuelle Syrie, entre l'Euphrate et l'Oronte : 3/5

Tag(s) : #Site du Levant, #Empire Hittite, #Empire d'Egypte, #Pays de Nuhasse

Partager cet article

Repost 0