Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plus ancienne mention de l'Amurru remonte à l'Empire d'Akkad. Le successeur de Naram-Sin, Sarkalisarri, avait une année de règne appelée « l'année de la victoire sur l'Amurrum dans la montagne de Basar ». D'après les chercheurs qui se sont penchés sur la localisation de ce pays dans ces textes mésopotamiens du 3e millénaire avant notre ère, le terme désignait globalement les régions maritimes de l'Ouest. C'est aussi la signification qu'il semble avoir dans les archives d'Ebla.

Voici une lettre EA161 d'Amarna qui nous informe que, au millénaire suivant, la ville de Tunip était un lieu de résidence du roi de l'Amurru : « [...] Mon seigneur a dit : « Tu t'es caché de Hani ». Que les dieux et le Soleil soient témoins : je jure que je résidais alors à Tunip. Le roi a parlé de la reconstruction de Sumur. Les rois de Nuhasse ont été en guerre contre moi et ont pris mes villes selon le conseil de Hatip. Donc je ne l'ai pas rebâtie. Maintenant, d'urgence, je vais la rebâtir. [...] » Je pense qu'il faut comprendre qu'à Tunip la présence d'Aziru, roi de l'Amurru, est dû à sa guerre contre le Nuhasse, qui l'a amené à négliger Sumur. EA 165 précise que le Nuhasse n'est qu'à deux journées de marche de Tunip.

Aujourd'hui, la majorité des chercheurs fait l'hypothèse d'une localisation de Tunip sur l'Oronte. Mais, du fait de sa probable désignation plus ancienne sous le nom d'Unipsum, je la positionne plus vers le nord. La ville me semble vers Alep, et à l'ouest de l'Euphrate. Or ce territoire coïncide avec le Yamhad et/ou le Mukis. Le Yamhad est un nom de pays antérieur au 15e siècle avant notre ère, en revanche, je constate que, du temps d'Aziru, Mukis et Amurru apparaissent être un seul et même ensemble. Probablement que le Mukis (ou Mukish) était un nom assyrien du pays qui était appelé Amurru par les Mésopotamiens. Dans les textes d'Ougarit, les deux dénominations sont présentes : Mukis est plutôt utilisée pour désigner le voisin terrestre, alors que l'Amurru y semble être un ensemble de territoires plus vaste autour de la Méditerranée, surtout connu par son roi. Je pense qu'une bonne partie de la côte sud de l'Anatolie en faisait partie, et cela, en regardant de plus près le texte de la statue d'Idrimi d'Alalakh et les courriers d'Amarna : Hawaliya ou Wahliya m'apparaît comme faisant partie de l'Amurru depuis longtemps, alors que Sumur, AmpiUllasa et Sigata sont des villes portuaires fraîchement conquises (cliquez sur ces noms de villes pour voir mes propositions de localisation).

Je pense que dans les textes hittites, ce pays est désigné Mira, avec Myra comme capitale.

C'est pourquoi, au premier millénaire avant notre ère, les Assyriens ont continué à utiliser la dénomination « Mukis », en la déformant en « Muski » (ou Mushki), pour désigner l'Anatolie du sud-ouest, de la côte partant du Levant jusqu'à la Carie et la Phrygie.

En effet, des écrits assyriens du 1er millénaire avant notre ère mentionnent ce pays adversaire, situé au sud-ouest de l'Anatolie, avec le roi Mita à sa tête. De nombreux historiens ont fait le rapprochement avec le roi Midas de Phrygie :

L'hypothèse d'un pays de Muskhi équivalent à celui de Mukis à un millénaire d'intervalle de temps donne du sens aux annales du roi assyrien Tukulti Ninip II, qui, depuis Huzirina, en deux jours de marche, est arrivé jusqu'aux régions montagneuses du Muski.

 

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

A partir du milieu du 2e millénaire avant notre ère, « Mukis » et « Amurru » désignent un même pays maritime : 3/5

Le Mukis et le Muski sont deux noms d'un même pays, le premier au 2e millénaire avant J.-C., le second au 1e millénaire : 3/5

Tag(s) : #Empire Hittite, #Empire d'Egypte, #Site d'Anatolie, #Site du Levant, #Pays d'Amurru, #Pays de Mukis, #Pays de Muski

Partager cet article

Repost 0