Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'après les archives d'Ebla, au 3e millénaire avant notre ère, le premier nom de la ville d'Alep est Halam. Puis, au deuxième millénaire, cette fois d'après les tablettes de Mari et d'Alalakh, ce fut Halab.

Ces noms anciens n'ont jamais été confirmés par des fouilles archéologiques, la ville étant occupée et rebâtie sans cesse jusqu'à nos jours.

Les fouilles du tell d'El Aqabe ont montré une occupation depuis l'âge du Bronze, mais sans tablette. Aussi, l'histoire de la ville et du Yamhad nous provient d'archives trouvées sur les sites des alentours.

Dans celles de Mari, au 18e siècle avant notre ère, le Yamhad, dont les rois sont Sumu-Epuh puis Yarim-Lim, est en conflit avec Mari. Dans cette confrontation, les voisins que sont Hassum, Ursum et Karkémis sont parfois des alliés, parfois des ennemis.

Dans les archives de Hattusa, le Yamhad est un adversaire des premiers rois de l'Ancien Empire. Si Alalakh, qui dépendait alors du Yamhad, a été détruit par Hattusili I, il semble qu'Alep a alors été épargnée. Toutefois Mursili I a réussi à vaincre Halab et s'est ouvert, par la même occasion, la route vers la Mésopotamie.

Par la suite, le roi d'Alep s'allia au roi du Hanigalbat, c'est à dire au Mitanni. L'histoire de la contrée est alors celle du Mitanni.

En reprenant le pouvoir sur cette région, sous Hattusili II, les hittites partagèrent les villes du royaume de Yamhad entre les pays d'Astata et de Nuhasse. Alep devint une capitale religieuse, Suppiluliuma y installa un de ses fils, Telipinu appelé « le prêtre ».

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Halam et Halab désignaient la ville d'Alep : 4/5

Tag(s) : #Site du Levant, #Empire Hittite, #Pays de Yamkhad, #Pays de Mitanni, #Pays de Mari

Partager cet article

Repost 0