Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le texte hittite KUB XX 52 décrit une procession dans le Kizzuwatna à travers les cités Zunnahara, Adaniya, Tarsa et Ellipra.

Dans d'autres textes, Alluprata, ou Allubrata, apparaît comme ville frontière du pays de Tarhuntassa, en direction de Walma.

Dans les archives d'Ougarit, elle s'appelle Abratu ou Apratu.

Dans les archives néo-assyriennes, elle est identifiée sous le nom d'Illubru. En 696, Sennacherib a érigé les symboles d'Assur dans la ville rebelle d'Illubru dépendant de Hilakku.

 

Phonétiquement, Lampron est le nom qui se rapproche le plus des dénominations provenant d'Ougarit et d'Hattusa.

La rivière côtière Lipari aurait obtenu son nom de cette cité. En son amont, sur un lieu naturellement fortifié, dont les bords sont des falaises infranchissables, se dresse une forteresse byzantine. De nombreuses traces d’occupations fossiles ornent les parois et montrent que ce site était déjà occupé de longue date.

 

 

 

 

Mes notes de vraisemblance :

Au 2e millénaire avant notre ère, Alluprata, Allubrata ou Ellipra étaient différents noms hittites de la forteresse de Lampron : 3/5

Au 2e millénaire avant notre ère, Abratu ou Apratu était le nom d'Ougarit de la forteresse de Lampron : 3/5

Au 1e millénaire avant notre ère, Illubru était le nom assyrien de la forteresse de Lampron : 3/5

Tag(s) : #Empire Hittite, #Site d'Anatolie, #Pays de Tarhuntassa, #Pays de Kizzuwatna, #Empire Néo-Assyrien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :