Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le site de Limyra est proche de la moderne Finike (ce dernier nom provient de sa dénomination classique de Phoenicus) sur la côte sud-ouest d'Anatolie. Il se situe à 6 km vers son nord-est, à l'intérieur des terres. Les recherches archéologiques ont débuté en 1969, trois ans après la découverte du Hérôon de Périclès par l'archéologue Jürgen Borchhardt. Depuis, le German Archaeological Institute, l'université de Frankfurt/Main, l'université de Vienne, et l'Austrian Archaeological Institute ont pris le relais.

Le nom lycien de Limyra est Zemure.

Zumarri apparaît dans le cadre de la réponse à une protestation du grand roi Tuthaliya III au sujet d'une invasion du Haballa par le trublion Mudduwatta. Celui-ci a alors répondu qu'il reconnaissait que le Haballa appartenait au roi, mais affirmait que les pays de Iyalanti, de Zumarri et de Wallarima qu'il avait conquis par l'épée étaient à lui.

 

Etait-ce la ville de Sumur, appelée Zemar par les Phéniciens, abondamment mentionnée dans les courriers d'Amarna ?

Dans EA60, Abdi-Asirta dit au pharaon d'Égypte : « Je suis un serviteur du roi et un chien de sa maison, j'ai gardé tout Amurru pour le roi. […] Il y a là Pahanate mon Commissaire. Que le roi, le soleil, lui demande si je n'ai pas gardé Sumur et Ullasa. Quand mon Commissaire était en mission pour le roi, le Soleil, j'ai gardé la moisson de grain de Sumur et de tous les pays pour le roi. »

Dans les textes d'Amarna, en venant de Byblos, Sumur est clairement située après Ullasa. Or le toponyme Ullasa ou Ulassa ou Alassa est présent dans les textes d'Hattusa vers la côte sud de l'Anatolie, d'abord dans la liste des villes entrepôts de Télipinu, et aussi dans les annales de Suppiluliuma, qui est intervenu au Pitassa, au mont Tiwatassa, puis vers Alassa.

Mais c'est surtout la phrase de présentation d'Abdi-Asirta en tant que « serviteur et chien » qui permet d'envisager son origine vers la région de Lukka (Lycos en grec signifie loup ou chien).

Voici deux autres arguments :

  • Dans EA89 Le roi de Byblos écrit au pharaon d’Égypte : « Le roi est-il content que Abdi-Asirta soit devenu le maître de la mer qui est en face de toi ? »
  • Kbo VIII 16 montre que Bentesima, un roi d'Amurru, avait en charge de protéger et d'escorter divers missions diplomatiques entre les capitales du Hatti et d’Égypte. En verso de la même tablette, il est écrit : « Quand ton père vint en Arzawa ... ».

La présente localisation proposée pour Sumur n'est pas prouvée par l'archéologie. Il en est de même pour les autres villes du Lukka mentionnées par les textes hittites. Je pense qu'il faut y voir le fait que, probablement, ce peuple de marins utilisait le bois pour ses bateaux comme pour ses habitations. De plus, les textes d'Amarna disent que Sumur a été entièrement détruite.

Aujourd'hui, les spécialistes situent Sumur au Tell Kazel, en s'appuyant notamment sur une description de Strabon qui a localisé vers cette région une petite localité de Simyra. Je pense que le célèbre géographe évoquait plutôt Samra, c'est à dire le petit village proche de l'ancienne Ougarit. Les fouilles du Tell Kazel ont montré une occupation débutant vers la fin de l'âge du bronze, à partir du XIIIe siècle avant notre ère. Ce qui, normalement, devrait plutôt être la date de la fin de l'occupation.

Je pense qu'une bonne partie des ports du sud de l'Anatolie constituaient le pays appelé «Amurru» par les peuples du Levant. Toutefois, les lettres d'Amarna font apparaître que, avant l'offensive d'Abdi-Asirta et de son fils Aziru, les ports de Sumur et d'Ullasa étaient à la disposition du pharaon d'Égypte, qui avait délégué leurs usages au roi de Byblos. Probablement qu'une partie de ces villes portuaires étaient regroupées sous la dénomination de Mukis, dont la capitale était Alalakh.

Dans les tablettes d'Alalakh, Limyra y apparaît sous la dénomination de Simeri.

 

 

 

 

Mes notes de vraisemblance :

Le site de Limyra était appelé Zumarri par les Hittites : 3/5

Le site de Limyra était appelé Zemar par les Phéniciens : 3/5

Le site de Limyra était appelé Sumur par les Égyptiens : 3/5

Le Tell Kazel était la ville appelée Sumur par les Égyptiens : 2/5

Le site de Limyra était appelé Simeri en Mukis : 3/5

Tag(s) : #Site d'Anatolie, #Empire Hittite, #Empire d'Egypte, #Pays d'Amurru, #Pays de Mukis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :