Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans les textes d'Hattusa, un tel nom de ville est plusieurs fois mentionné :

  • « Aruna » est une ville frontière du pays de Kizzuwatna.

  • Dans CTH 133, Arana est une des villes d'affectation de guerriers d'Ismerik, elle apparaît aussi être une ville du Kizzuwatna. Pour cette raison, je considère qu'il s'agit de la même cité.

  • Dans les annales d'Hattusili I, Zaruna a été détruite lors de campagne dite d'Hassuwa.

Cette même campagne d'Hattusili est aussi relatée sur une tablette provenant de fouilles clandestines, adressée au roi de Tikunan. Le recoupement des informations a permis de comprendre que l'ordre de marche a été : Zaruna, mont Atalur, rivière Purana, Hassuwa, Zippasna puis Hahha.

Enfin, dans les archives d'Alalah, la ville de Zaruna est une des sept forteresses, et leurs places commerciales, qu'Idrimi, roi d'Alalakh, a conquis suite à des expéditions au pays du Hatti.

Le mot « aruna » signifie « mer » en hittite. Pour cette raison, il se peut qu'il y ait eu des erreurs d'interprétation des textes en langue hittite au regard d'une ville qui a eu aussi ce nom.

Le site de Xanthos, connu pour être appelé Arina au temps des Hittites, est un candidat possible. Toutefois la distance de ce site avec les autres villes évoquées dans les textes ci-dessus est difficilement acceptable, sauf si le Kizzuwatna a été, avant le milieu du 2e millénaire, un pays maritime.

Il est plus probable que ce toponyme, qui se lit « Arouna », désigne une cité de Cilicie. Le paysage devait être différent au 2e millénaire avant notre ère de par l'apport d'alluvions des rivières importantes sur 4 millénaires. Tarse, par exemple, était en bord de mer.

Certains chercheurs positionnent ce lieu vers l'actuelle forteresse de Haruniye, sur la commune de Düziçi, province d'Osmaniye en Turquie, sans certitude.

Cette forteresse contrôle la route qui permet de traverser le massif montagneux de l’Amanus. L'édifice est réputé avoir été édifié à la fin du VIIIème siècle par le calife Haroun al-Rachid.

Dans les archives assyriennes du début du 1er millénaire avant notre ère, une ville de Harrua est mentionnée dans le pays de Qué, avec celles d'Ushnanis et de Qumasi. Je pense qu'il s'agit de la même ville, avec une contraction qui a vu la suppression du « n ».

Il se peut, d'ailleurs, que cette dénomination se retrouve dans «Huhhura» ou «Huwahhuwarwa» mentionnées comme ville frontière du pays de Tarhuntassa.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Au 2e millénaire avant notre ère, Zaruna, Aruna, Arana désignaient une même ville proche du Kizzuwatna : 3/5

Au 2e millénaire avant notre ère, Aruna, Arana et Zaruna sont différents noms de Xanthos : 1/5

Au 1e millénaire avant notre ère, Harrua est une ville du pays de Qué : 3/5

Tag(s) : #Empire Hittite, #Site d'Anatolie, #Pays de Kizzuwatna, #Pays de Mukis, #Pays de Qué

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :