Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ikkuwaniya est mentionnée, par Télipinu, dès le milieu du 2e millénaire avant notre ère, comme étant une ville entrepôt de grain.

Plus tard, la ville apparaît dans le traité définissant les frontières du pays de Tarhuntassa. Elle était située non loin du « pays de Tarhuntassa et du pays de la rivière Hulaya », mais dépendante du Hatti. Elle faisait alors partie du pays de Pitassa.

Les spécialistes s'accordent pour identifier la rivière Hulaya au Carsamba Su, qui descend de la dépression du Beysehir et cours, via le Sugla Gölü, vers la plaine de Konya. Aussi le rapprochement entre Ikkuwaniya, Ikonion connue par des sources bibliques et Konya est plus que probable.

Ikonion faisait partie de la Pisidie au 4e siècle avant notre ère, puis elle devint la capitale de la Lykaonie vers 370 après J.-C.

Plus précisément l'ancienne ville de Konya est le site d'Alaeddin Tepe. Il s'agit d'un mont artificiel au centre ville, de 450 x 350 mètres de long et de 20 mètres de hauteur.

Des sondages archéologiques ont permis de dater de premières occupations dès le chalcolithique. Au Bronze Ancien, vers 3000 avant J.-C., le site était celui d'un petit village.

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Ikkuwaniya est le nom hittite de la ville de Konya, appelée Ikonion au début de notre ère : 4/5

Tag(s) : #Empire Hittite, #Pays de Pitassa, #Site d'Anatolie

Partager cet article

Repost 0