Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sapiratum était une ville, sur une île de l'Euphrate, identifiée par l'archéologue polonais Gawlikowski avec l'île de Bijan.

De 1979 à 1982, ce site, située environ 25 km en aval de Anah (ancienne Anat), dans un ensemble de trois îles consécutives, a fait l'objet de fouilles par l'Université de Varsovie dans le cadre des missions de sauvetage des sites menacés par la construction du barrage de Haditha.

Les recherches n'ont rien trouvé d'antérieur au médio assyrien : une forteresse construite en deux fois, d'environ 185 m de long pour 75 m de large.

Forteresse de Bijan par Gawlikowski

Forteresse de Bijan par Gawlikowski

Pourtant la ville de Sapiratum est mentionnée dans les archives de Mari, vers la première partie du 2e millénaire avant J.-C.

Ainsi II120 positionne clairement Sapiratum entre Yabliya et Mari : "Je suis allé à Yabliya, au devant d'Atamrum […] J'ai demandé à Atamrum : «Dis-moi par où tu veux passer, que je puisse envoyer une information sûre à mon Seigneur». Atamrum m'a répondu ceci : «Nous irons jusqu'à Sapiratum. A Sapiratum, nous réfléchirons pour savoir si je vais à Mari ou si je dois couper par la steppe.»"

Il est probable que les couches archéologiques les plus anciennes ont été détruites par des crues de l'Euphrate.

 

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

L'île de Bijan s'appelait Sapiratum à l'âge du bronze : 4/5

Tag(s) : #Site de Haute-Mésopotamie, #Pays de Mari, #Pays de Hana, #Empire Assyrien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :