Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le tell Sankara ou Senkerah est situé à quelque 25 km au sud-est de l'ancienne ville d'Uruk.

Dès 1853, Loftus, un voyageur, avait identifié le tell Sankara comme étant l'ancienne ville de Larsa, déjà connue comme étant le lieu d'un temple dédié au dieu Shamash. En 1903, l'Allemand W. Andrae fit de premières investigations sur le site qui n'a été sérieusement fouillé qu'en 1933 par André Parrot. Cette dernière campagne a permis l'exhumation de l'Ebabbar, le temple édifié par le roi Sîn-iddinam au dieu Soleil, Shamash. Plusieurs autres fouilles ont été organisées, dirigées par Jean Margueron puis par Jean-Louis Huot.

En effet, des inscriptions de Tellô et de Niffer évoquent « Larsa, la ville chérie de Babbar ». Un clou trouvé à Sankara mentionne : « A Babbar, seigneur juste, le premier dans le ciel et sur la terre, le plus grand des Anunnaki, son roi, Sin-idinnam, mâle fort, qui prend soin d'Ur, roi de Larsa, roi de Summer et d'Akkad, l'e-babbar pour sa vie, construisit. ...». Le dieu sumérien Babbar est l'équivalent de Shamash chez les Akkadiens.

Et puis, concernant les Anunnaki, je pense que ce nom est une prononciation mésopotamienne des Ankou d'Égypte , c'est à dire « ceux de l'Ouest ». Tout comme Sankara vient de « Ank » et « Ara » qui signifie « colline ».

Ce sont surtout les campagnes de fouilles de 1970 à 1978 qui permirent d'identifier définitivement l'E-babbar : de nombreuses tablettes trouvées évoquent les réparations successives du monument par Ur-Nammu, roi d'Ur, Zabaya et Sin-idinnam, rois de Larsa, Hammurabi, roi de Babylone, Barnaburiash II, roi Kassite, ….

Vers 2000 avant notre ère, un important et riche marchand Amorrite, nommé Naplânum, apparaît dans de nombreuses archives de ventes de grains à Ur. Ce même individu est vraisemblablement celui qui a fondé une dynastie au royaume de Larsa. 14 rois de Larsa ont régné de 2025 à 1763 avant notre ère, avant que la région soit annexée à Babylone. Ces rois sont mentionnés sur un prisme entreposé au musée du Louvre :

La ville de Larsa, et son roi d'alors Rîm-Sîn, apparaissent dans les archives de Mari, dans le pays du Yamutbal : C'est grâce à une alliance avec Zimri-Lim de Mari qu'Hammurabi de Babylone réussit à vaincre Larsa.

En Sumérien, Larsa se disait Larak. La ville est parfois identifiée à la biblique Ellasar.

Pour en savoir plus :

Pour l'explication sur les couleurs de textes, cliquer ici.

Pour une version en anglais, cliquer ici.

Mes notes de vraisemblance :

Le Tell Sankara est bien l'ancienne ville de nom Larsa : 5/5

Tag(s) : #Site de Mésopotamie, #Pays de Babylone, #Pays du Yamutbal

Partager cet article

Repost 0